Ravidhu Dissanayake

Commandes utiles pour Docker

Les commandes qui suivent peuvent sûrement être mieux écrites et/ou améliorées. J’ai constitué cette liste au gré de mes expériences.

Cycle de vie des containers Docker

Il est parfois très utile d’avoir une visualisation des ressources utilisées par les containers. Ainsi cette commande me permet d’avoir les statistiques d’utilisation des mémoires vives et CPU des containers actifs sur la machine courante :

Lorsque j’ai besoin d’arrêter tous les containers d’un coup, je fais la commande qui suit :

Et quand j’ai besoin de tous les supprimer :

Docker prend pas mal de place et il faut parfois faire le ménage. C’est pourquoi je lance la commande qui suit pour supprimer tous les container arrêtés :

Une autre commande que j’utilise pour faire le ménage me permet d’enlever les images taguées en « <none> » :

Enfin, je termine toujours le ménage avec les commandes officielles de docker pour supprimer les images inutiles :

Il existe aussi une commande docker qui a un impact plus large. En effet il supprime l’intégralité des images non utilisées, des containers non utilisés, mais aussi les réseaux non utilisés :

A l’intérieur des containers de Docker

Quand les choses ne fonctionnent pas correctement, je vais toujours jeter un oeil sur les logs d’un container avec la commande suivante :

Il existe des moments ou il faut rentrer dans le container pour approfondir l’investigation d’un problème. Pour cela j’utilise l’une des deux commandes en fonction du container  :

  • Si le container est très léger et que le container exécute une commande bash, docker permet de s’attacher au process bash dans le container :
  • Si le lancement d’un autre processus n’est pas gênant :

Il peut être utile de récupérer l’adresse IP locale d’un container. C’est possible grâce à la commande suivante :

Docker-compose

Si vous utilisez docker-compose, il faut parfois supprimer et reconstruire juste un container de la grappe. Ainsi, cette commande facilite cette tâche :

 

Leave a Comment